Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 août 2013 6 17 /08 /août /2013 11:03

sotchi_2014_jeux_olympiques_ceremonie_d_ouverture.jpg

 

À bien comprendre la déclaration de Yelena Isinbayeva — qui n'est pas homophobe paraît-il — : "nous nous considérons [les russes] comme des gens normaux. Chez nous, une relation, c'est entre un homme et une femme"... mais puisqu'on vous dit qu'elle a été mal comprise ! L'anglais n'est pas sa première langue. En fait ce qu'elle voulait dire c'est que "les gens doivent respecter les lois des autres pays, en particulier quand ils y sont invités."...

...comme en 1936, à Berlin, toutes proportions gardées, car la loi russe n'a pas de commune mesure avec les lois nazies, mais c'est le principe "du respect des lois" qui est le même, et c'est cela qui est navrant. Ainsi quand Sébastian Coe dit : "Je suis contre le boycott [...] cela ne nuit qu'aux athlètes", c'est oublier que les jeux ont toujours été politiques ! organiser de grandes manifestations exaltantes a toujours servi le pouvoir en place... depuis les romains !

Pour conclure, en quelques mots, au sujet de cette fameuse loi, car il faut bien en comprendre le sens. Cela n'a rien à voir avec la pédophilie ! Si souvent mélangée à dessein par le pouvoir politique et religieux avec l'homosexualité dans l'esprit du populaire. Interdire de parler d'homosexualité aux mineurs (il s'agit bien du verbe "parler" et non "faire" !) c'est interdire de comprendre, car connaître c'est comprendre. Cette loi laisse donc la place aux seuls discours de haine de l'église orthodoxe, de Vladimir Poutine et de ses sbires...

 

...à l'image de la douce et souriante Yelena Isinbayeva.

 

Dessin de Denis - Texte de Léonce

Partager cet article

Repost 0
Published by LeCitoyenMarcel
commenter cet article

commentaires