Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2014 5 07 /02 /février /2014 07:43

La fin de vie... le début des emmerdes !

 

vincent_lambert_euthanasie_20140207.jpg

 

Avant de caner l'homme subit les derniers outrages, non seulement il est tétraplégique en état végétatif, mais qui plus est dans un coma prolongé... depuis cinq ans. Et c'est l'occasion pour les familiers de se déchirer la même pas dépouille du moribond.

Au même titre que le sexe, la mort est sujette aux crêpages de chignons, aux délires religieux, aux fantasmes exacerbés par des barbus, des tondus ou des matrones du temple. La mort est l'oméga de la dignité, comme la naissance en est l'alpha. Les soutanes de tout poil ont leur opinion sur le sujet, et bien sûr sont les seuls détenteurs de la vérité révélée, que ce soit sur une montagne, par un buisson ardent ou sous la tente du bédouin... eux savent, puisqu'ils en ont eu la révélation divine.

Mais la mort, passage obligé vers un ailleurs, ou un jamais, et de toute façon un autre état. Ne devrait-elle pas être célébrée comme une espérance, une libération, qui plus est quand on a la chance de ne pas la subir dans les affres de la chair grillée, de l'écrasement de la boîte crânienne par un 15 tonnes ou dans les hurlements hystériques de croyants en transe.

Je vous laisse à cette réflexion...

...heureusement, le pauvre est dans le coma et n'a pas à supporter cette foire.

 

-Léonce-

Partager cet article

Repost 0
Published by LeCitoyenMarcel
commenter cet article

commentaires